Les erreurs de l’avancement

On ne peut pas être certain que la présentation faite par TF1 du raid mené par le commando Hubert au Burkina Fasso correspond à ce qui s’est réellement passé.

Mais si c’est le cas, le commandant de cette opération foireuse devrait être traduit en Conseil de guerre, dégradé et affecté aux services de l’intendance comme nettoyeur des latrines du régiment.

Et je ne critique pas l’opportunité de l’attaque, quand bien même je déplore qu’on ait dû mettre en danger un commando d’une vingtaine de soldats d’élite pour sauver deux tapettes imbéciles qui avaient jugé bon d’effectuer leur voyage de noces dans une zone fortement déconseillée par les services diplomatiques, vraisemblablement pour se convaincre l’un et l’autre de leur virilité. L’accueil de ces crétins par le Président de la République montre le niveau de décrépitude des institutions.

Mais la conception tactique de cette intervention a été si mal pensée, si mal préparée et si mal exécutée qu’on se réjouit qu’elle n’ait pas fait plus de victimes parmi les libérateurs : les vingt membres du commando progressent de nuit, à découvert, en direction du bâtiment où les otages sont retenus. Aucun éclaireur discret n’avait été dépêché au préalable pour se rendre compte des guetteurs et de leur emplacement, le cas échéant pour les éliminer sans bruit à l’arme blanche.

Durant leur progression, les soldats du commando sont repérés par une sentinelle qu’on tue par balle, ce qui donne l’alarme aux ravisseurs. La petite troupe pénètre alors dans les lieux (sans tirer, pour ne pas risquer d’atteindre des otages) et, semble-t-il, sans gilet pare-balles ni bouclier de protection.

Les soldats Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello sont les malheureuses victimes non pas de leur devoir ou de leur esprit patriotique, mais d’un chef de commando incompétent. René Quinton a écrit, dans ses Maximes sur la Guerre : «Les soldats paient de leur vie les erreurs de l’avancement». Triste !

Claude Paschoud

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.